Download PDF

Dès la 3ème, choisir la voie pro, c’est apprendre un métier comme élève dans un LP (lycée professionnel). Au bout de 2 ans pour le CAP et 3 ans pour le bac pro, on obtient un diplôme qui permet de travailler mais aussi la possibilité de poursuivre des études vers un niveau supérieur.

On y apprend les techniques et les gestes professionnels à l’aide d’outils et de matériels spécifiques.

 

Voie Pro : quels diplômes ?

Les deux principaux diplômes, accessibles après la classe de 3ème sont :

– le   CAP  (Certificat d’Aptitude Professionnelle) et le BEP (Brevet d’Études Professionnelles), qui forme en 2 ans à des spécialités dans les secteurs de l’industrie, du commerce, des services.
– Le   Baccalauréat professionnel, qui se prépare en 3 ans, de la 2nde professionnelle à la terminale professionnelle.

 

3ème Prépa Pro

La classe de troisième préparatoire à l’enseignement professionnel:

La classe de troisième préparatoire à l’enseignement professionnel, dite 3ème « prépa-pro », donne la possibilité aux élèves d’affiner le choix de parcours de formation, sans pour autant effectuer un choix définitif de champ professionnel.

Objectif:

Il s’agit de proposer, à des élèves volontaires, prêts à se remobiliser autour d’un projet de formation, une 3ème dite « préparatoire à l’enseignement professionnel »

Poursuite d’études:

À l’issue de la classe de troisième, les élèves de « prépa-pro » participent à la même procédure d’orientation et d’affectation que les autres élèves. La poursuite d’études se fait, le plus souvent, en seconde professionnelle en lycée ou par la voie de l’apprentissage, mais n’exclut pas des possibilités offertes, la voie générale ou technologique.

Pour en savoir plus :

Formation 3ème Prépa Pro

Filières tertiaires

Les objectifs du bac pro commerce sont de donner des compétences en vente centrées sur la relation client en unité commerciale.

À la différence du bachelier vente, le titulaire du bac pro commerce ne se déplace pas pour aller à la rencontre du client. C’est un employé commercial qui intervient dans tout type d’unité commerciale (physique ou virtuelle) afin de mettre à la disposition de la clientèle les produits correspondant à sa demande. Autonome en entretien de vente, il exerce son activité sous l’autorité d’un responsable. Son activité, au sein d’une équipe commerciale, consiste à participer à l’approvisionnement, à la vente, à la gestion commerciale

Exemple(s) de métier(s):

  • Employé/employée de commerce
  • Assistant/assistante de vente
  • Conseiller/conseillère de vente
  • Commerçant/e en alimentation
  • Commercial/e à bord des trains
  • Télévendeur/euse
  • Vendeur/euse en magasin
  • Vendeur/euse-magasinier/ère en fournitures

Pour en savoir plus :

Formations Commerciales

 

Ce bac pro forme des chargés de l’accueil exerçant dans toutes organisations susceptibles de recevoir des visiteurs, des clients, des usagers et du trafic téléphonique.

Le titulaire de ce diplôme exerce des fonctions de chargé d’accueil, de standardiste, de téléconseiller… Il peut également occuper des postes d’agent multiservices d’accueil dans les hôpitaux ou être agent d’accueil ou agent d’escale dans les transports. Il maîtrise au moins une langue étrangère, les outils téléphoniques évolués, les logiciels de bureautique ainsi que les logiciels spécifiques à l’accueil. Formé aux techniques relationnelles, il traite les demandes en face-à-face ou par téléphone, évalue la satisfaction de l’interlocuteur, prend en charge les réclamations. Il a également des compétences commerciales. Il connaît les caractéristiques de la clientèle et sait vendre des services ou produits liés à l’accueil et participe à la fidélisation de la clientèle.

Exemple(s) de métier(s):

  • Hôte/esse d’accueil
  • Agent d’accueil
  • Standardiste

Pour en savoir plus :

Formations Accueil

 

Le baccalauréat professionnel gestion-administration forme des gestionnaires administratifs appelés à travailler au sein d’entreprises de petite et moyenne taille, de collectivités territoriales, d’administrations ou encore d’associations. Leur mission consiste à prendre en charge les différentes dimensions administratives des activités de gestion, commerciales, de communication, de gestion du personnel, de production ainsi que celles associées à la mise en œuvre de projets au sein de l’entreprise.

Exemple(s) de métier(s):

  • assistant/e de gestion en PME
  • assistant/e en ressources humaines
  • secrétaire

Pour en savoir plus :

Formations Gestion Administration

Filières Industrielles

Le/la titulaire du baccalauréat professionnel Métiers de l’Électricité et de ses Environnements Connectés (MELEC) intervient dans les secteurs d’activités du bâtiment (résidentiel, tertiaire, industriel), de l’industrie, de l’agriculture, des service et des infrastructures.

Dans ses réalisations, il/elle maîtrise les aspects normatifs, réglementaires, de sécurité des personnes et des biens, de l’efficacité énergétique, de la protection de l’environnement et du développement durable. Il/elle appréhende les aspects relationnels, économiques et commerciaux.

Les activités au cours de la formation Bac Pro MELEC sont :

A1 : préparation des opérations de réalisation, de mise en service et de maintenance ; 

A2 : réalisation ;

A3 : mise en service ;

A4 : maintenance ;

A5 : communication.

En savoir plus:

BAC Pro MELEC

 

ho photo3

L’ouvrier horloger monte, révise et répare les montres, les horloges et les réveils à mouvement mécanique, électrique ou électronique (quartz).

Il démonte le mécanisme, le nettoie, contrôle l’état des pièces et définit celles à échanger ou à remettre en état. Il rectifie certains éléments par usinage et les réassemble par microsoudure, collage, vissage ou rivetage. Puis il procède au remontage et à la lubrification du mécanisme, avant de vérifier la bonne marche de l’appareil.

Il peut être en rapport avec le client pour recevoir sa demande, lui soumettre la liste des travaux à réaliser, obtenir son accord et lui remettre l’objet une fois la réparation effectuée.

Pour en savoir plus :

Formations Horlogerie

 

 

tu photo3

Le Bac professionnel technicien(ne) d’usinage forme des technicien(ne)s d’ateliers capables de produire des pièces mécaniques. Le/la titulaire du baccalauréat professionnel technicien(ne) d’usinage maîtrise la production industrielle des pièces mécaniques par enlèvement de matière et leur assemblage. A partir du dossier de fabrication, il/elle dessine la pièce à réaliser à l’aide d’un logiciel de conception assistée par ordinateur  (CAO) puis à l’aide de logiciels de fabrication assistée par ordinateur (FAO) il/elle effectue la simulation du programme. Il/elle se charge ensuite de la production, installe et règle les machines pour effectuer le travail sur la pièce puis effectue les contrôles nécessaires. 

Exemple(s) de métier(s):

  • Opérateur régleur sur machine automatisée/ à commande numérique
  • Ajusteur-monteur.  

 

Pour en savoir plus :

Formations Technicien d’Usinage

 

PROCEDES DE LA CHIMIE DE L’EAU ET DES PAPIERS-CARTONS

pce photo2

Pour en savoir plus :

Formations PCEPC